Bonjour, c’est Heek. Je ne propose plus de créer des sites web. Mais j’en étais capable. Vérifiez par vous-même !

Comment définir votre taux horaire ?

Vous êtes un travailleur indépendant ou auto-entrepreneur et vous désirez définir votre taux horaire, alorsil est important de suivre quelques conseils afin que ce dernier soit cohérent et raisonnable. Inutile de fixer des taux horaires astronomiques qui feront fuir la clientèle. Faites-nous confiance et vous aurez toutes les clés en main pour définir votre taux horaire.

Les tarifs de la concurrence

En tant que freelance ou auto-entreprenneur, vous devez obligatoirement prendre en compte la concurrence pour fixer votre taux horaire. Le but étant de pouvoir gagner de nombreux contrats grâce à une bonne compétitivité. Ainsi, intéressez-vous aux concurrents présents sur la même zone de chalandise que vous, et notamment à leurs tarifs en terme de taux horaire. Vous devrez alors vous baser sur la moyenne de ces tarifs pour établir le vôtre.

Visez le haut de gamme

Contrairement à ce que certains professionnels peuvent penser, il est complètement inutile de brader vos prix. En effet, cela ne va strictement pas attirer la clientèle, mais cela aura au contraire tendance à les faire fuir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'on ne peut pas réaliser un travail parfait pour un prix discount, et il est nécessaire d'oublier cette utopie ridicule. En proposant des tarifs haut de gamme, cela vous permettra de vous positionner sur le marché en proposant un prestation de qualité, sans pour autant proposer des tarifs inabordables. Payer plus cher rassure les clients sur la livraison, c'est une réalité.

Vous aimez ce que vous lisez ? 👍

Faites des offres spéciales

Quel que soit votre domaine d'activité, il est nécessaire de proposer des offres promotionnelles à vos clients sur votre taux horaire. Cela va notamment permettre de les fidéliser, et faire qu'ils se sentent privilégiés face aux autres. En proposant des réductions sur le long terme, vos clients autant alors envie de vous donner de plus grands projets, et surtout de ne pas aller voir votre concurrent car son tarif horaire est moins élevé. Quoi de mieux pour un auto-entreprenneur et autres travailleurs indépendants que de tisser des liens durables avec ses clients ?

Augmentez progressivement votre taux horaire

Lorsqu'une nouvelle commande se présente à vous, il est recommandé de proposer un taux horaire plus élevé que ce que vous pratiquez d’habitude. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela vous permettra d'obtenir une plus grande marge de négociation avec votre client. Ainsi, ce dernier aura l'impression d'avoir pu négocier son prix, et avoir ainsi réalisé de sérieuses économies. De votre côté, vous pourrez ainsi pratiquer un taux horaire plus élevé et réaliser un chiffre d'affaires plus conséquent. Bien évidemment, il ne faut pas réaliser cette étape en début d'activité. Vous devez prendre le temps de gagner confiance en vous, et d'avoir tous les arguments pour défendre votre taux horaire.

L'erreur à éviter

En établissant votre taux horaire, il y a une grande erreur que vous devez impérativement éviter. Vous ne devez surtout pas vous baser sur votre ancien salaire en tant que salarié. Ce sont deux choses bien différentes. Inutile de vous lancer dans des calculs savants qui n'ont aucune signification. Cette erreur vous entraînera vers un taux horaire relativement bas qui ne sera pas du tout rentable pour vous. N'oubliez pas que vous n'êtes plus un salarié, et que votre taux horaire doit impérativement couvrir toutes vos charges avant de pouvoir devenir un véritable bénéfice pour vous.

Bienvenue dans le monde des travailleurs indépendants !