Bonjour, c’est Heek. Je ne propose plus de créer des sites web. Mais j’en étais capable. Vérifiez par vous-même !

Freelance : en finir avec les factures impayées

Lorsque l'on est freelance pour son propre compte, il n'est pas toujours évident de bien gérer toute sa comptabilité. Il est fréquent de faire face d'ailleurs à de mauvais payeurs. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment en finir avec les factures impayées, de manière à vous protéger vous et votre activité.

Qui est concerné ?

Peu importe l'activité professionnelle, les freelances sont nombreux sur le marché et tous sont dans l'obligation de facturer leurs clients pour pouvoir se créer un revenu bien évidemment. Comme tous, personne ne travaille uniquement pour la gloire, mais parce que cela est nécessaire. Les freelances travaillant via des plateformes ne sont cependant pas concernés par ce problème, tout simplement parce que les paiements sont sécurisés et totalement gérés par la plateforme en question. Cependant, si vous exercez votre activité de freelance en dehors de ce système, vous êtes alors sujet aux factures impayées. Il s'avère donc nécessaire de mettre en place quelques astuces afin de contrer ces factures impayées.

Comment faire pour éviter les mauvais payeurs ?

Prendre ses précautions

Afin de vous protéger de ces éventuelles factures impayées, vous avez la possibilité de mettre en place des astuces simples qui vont vous permettre d'écarter les mauvais payeurs dès le départ. Premièrement, au début des échanges avec votre client potentiel, il est recommandé d'évoquer immédiatement le tarif que vous allez facturer par la suite. Ainsi, votre interlocuteur prend connaissance dès le départ du budget nécessaire pour bénéficier de vos prestations. Vous pouvez également proposer à votre client de prendre rendez-vous afin de pouvoir évaluer au mieux ses besoins, et pouvoir ainsi lui transmettre un devis clair et précis. N'hésitez pas à aborder la manière dont la facture sera réglée par la suite également. Vous ne devez sentir aucune gêne en abordant le sujet du paiement, car les mauvais payeurs ne se gêneront pas pour vous laisser des factures impayées, mais surtout, un échange franc et transparent sur ce sujet à l’amorce du projet limite les risques de déraillement par la suite.

Vous aimez ce que vous lisez ? 👍

Le paiement anticipé : une véritable solution

Le paiement anticipé est de plus en plus utilisé par les freelances pour se protéger face aux mauvais payeurs. Il faut savoir qu'il est totalement déconseillé de rendre son travail sans avoir reçu un seul centime de votre client. Ne livrez surtout pas votre commande avant d'avoir reçu le moindre paiement, ou prenez alors l'initiative d'en livrer une seule partie. L'acompte est également une méthode très utilisée qui vous permet notamment de couvrir vos charges jusqu'à 50%. Pour cela, il est recommandé d'établir un devis en début de commande, et de stipuler que vous demandez un acompte avant de vous lancer dans votre travail. En établissant un tarif moyen pour votre prestation, vous pourrez ainsi avoir une somme sur laquelle vous baser pour votre acompte.

Si votre client est totalement d'accord pour procéder à un paiement anticipé, vous devez alors le privilégier face aux autres. Cela l'encouragera notamment à procéder à un paiement anticipé de sa facture, si vous lui accordez une remise comprise entre 5 et 10 % du montant total.

Pour finir, vous avez également la possibilité de mettre en place un paiement anticipé tout au long du projet. Ce dernier va notamment vous permettre d'établir plusieurs factures au cours du projet, vous permettant d'avoir des rentrées d'argent régulières. Cette méthode est utilisée pour les longs projets (dans le temps), ou pour les projets dont la somme est conséquente permettant ainsi à votre client d'échelonner son paiement, et de contrer ainsi de votre côté les factures impayées.

Un échéancier pour les grosses commandes

Si votre client vous demande de réaliser une commande conséquente notamment en terme de temps que vous allez consacrer à ce travail, mais également en terme d'euros, vous pouvez lui proposer un échéancier s'il fait face à des difficultés de paiement. Cet échéancier vous protégera notamment contre les factures impayées, et permettra à votre client de régler sa facture en accord avec vous. Bien évidemment, vous devez prendre le temps d'établir cet échéancier notamment s'il s'étale sur de longs mois. Vous devez impérativement pouvoir faire face à vos charges mensuelles, ne l'oubliez pas. Bien évidemment, l'échéancier est un ultime recours si vous ne trouvez pas de solutions avec votre client pour le règlement de la facture en question.

Pour conclure, en tant que freelance vous ne devez avoir aucune gêne face à votre client. Soyez honnête et n'hésitez pas à aborder le sujet du paiement dès le départ. Vous devez impérativement faire comprendre à votre client que vous êtes sérieux dans votre travail, mais que ce dernier doit également être rigoureux dans ses paiements. Ainsi, ces bases établies, vous pourrez constater que les mauvais payeurs seront rapidement freinés.