Bonjour, c’est Heek. Je ne propose plus de créer des sites web. Mais j’en étais capable. Vérifiez par vous-même !

5 bonnes pratiques à adopter et erreurs à éviter lors de la création d’un site internet PME

Créer un site internet de PME est extrêmement complexe tant les informations contradictoires sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire pullulent. Créer un site internet qui servent les intérêts de votre petite entreprise demande des connaissances et de la rigueur. C’est pourquoi nous vous proposons ici une liste de recommandations à suivre et d’erreurs à éviter absolument.

1. Ne pas élaborer de stratégie marketing

La création d’un site internet doit résulter d’une stratégie marketing bien pensée. Ainsi, avant de se lancer dans la création, il faut définir ses objectifs. Définir ses objectifs suppose de se poser les bonnes questions au bon moment.

Voici les principales questions à se poser en amont :

Répondre à ces questions vous permettra d’orienter votre stratégie de référencement et surtout d’esquisser quelques premières idées concernant l’aspect global de votre site. Ce n’est qu’une fois que vous aurez défini les objectifs de votre site internet que vous pourrez élaborer des contenus web de qualité.

2. Confier la construction d’un site au premier prestataire venu

Trouver le prestataire idéal relève presque du fantaSMB … Pour autant, attention à ne pas confier la réalisation de votre site à n’importe qui. Les solutions et les offres sont tellement nombreuses qu’il est difficile de faire son choix : éditeurs en ligne, développeurs web, freelances, etc.

En fait, l’important est de trouver la solution qui soit la plus adaptée à votre projet. Cela est fonction de vos objectifs, de votre budget et de vos connaissances techniques.

Si les sites internet réalisés par des développeurs professionnels sont de haute qualité, leur coût se chiffre souvent à plusieurs milliers d’euros. S’il s’agit d’un passage obligatoire pour une multinationale souhaitant se doter de fonctionnalités particulières et d’un design très spécifique, ce n’est pas toujours le cas…

Par contre, si votre volonté est de créer un “simple” site vitrine et si vous ne disposez que d’un budget limité, les éditeurs de sites sont peut-être l’option idéale. De même, s’il s’agit d’une primo-création, il est intéressant de commencer avec ce type de site internet, cela vous permettra de vous familiariser avec le langage web.

N’hésitez pas, d’ailleurs, à découvrir les multiples fonctionnalités proposés par Heek.

3. Remettre la stratégie de référencement à plus tard

Voici l’une des erreurs les plus communes : éditer son site internet tout en remettant le référencement à plus tard.

Vous êtes à la tête d’un petit commerce et donc il y a de fortes chances que vous opériez sur un marché local. Donc, votre objectif principal est de donner de la visibilité à votre petite entreprise. Pour ce faire, la stratégie de référencement doit être mise en place dès les prémisses de la création du site internet.

Un mauvais référencement dès le départ peut avoir des conséquences désastreuses sur le long-terme. Et surtout chaque détail compte lorsqu’il s’agit de référencement.

4. Ne pas penser sur le long-terme

Autre erreur à éviter : le pessimiSMB ! Construisez votre site en gardant à l’esprit que votre petite entreprise va évoluer, que vous allez réussir à atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés.

Par exemple, si vous souhaitez, via la construction d’un site internet, pénétrer des marchés internationaux, prévoyez déjà qu’il vous faudra mettre en ligne un site multilingue. Développez ou faites développer votre site de manière à pouvoir y intégrer facilement ce type de changements. Le but n’étant pas de refondre le site tous les six mois !

De même demandez-vous si vous avez pour objectif sur le long-terme de gérer vous-même le site de votre petite entreprise. C’est en fonction de cette donnée que vous opterez par exemple, pour un site CMS. Là aussi, il s’agit d’une décision qui doit être prise dès le début.

5. Ne pas établir de calendrier

Que vous fassiez appel à un éditeur de site, tel que Heek, ou à un développeur web, voici une des bonnes pratiques à adopter immédiatement : mettez au point un calendrier. Le but étant d’avoir une idée précise de l’avancement de la construction du site internet mais aussi des éventuelles mises à jour déjà prévues.

D’ailleurs, il est conseillé de ne pas publier votre contenu en une seule fois, dans le cas par exemple ou votre site inclurait un blog. Établissez des dates de publication. Bref, soyez organisé, ne laissez rien au hasard !

Construire un site internet est un excellent moyen de valoriser et de faire grandir votre petite entreprise. Les 5 bonnes pratiques présentées ici ne sont, certes pas une garantie de succès, mais devrait vous aider à vous orienter dans l’univers web et à construire un site de qualité.