Référencement d’un site de yoga, explication.

Les professionnels du yoga, professeur de yoga ou studio de yoga, sont de plus en plus nombreux à proposer une site internet pour développer leur activité. Il est donc de plus en plus difficile de se faire sa place et de bien référencer son site internet sur les moteurs de recherches pour attirer de trafic et de nouveaux élèves.
De nombreux professeurs et studio de yoga ont déjà créé leur site avec notre éditeur de site, voilà pourquoi nous tenons tout particulièrement à les aider un peu plus en leur expliquant pas à pas les différentes actions à mettre en place pour bien référencer leur site de yoga professionnel. Mais cela reste valable pour tout le monde 😊.

1 - Publiez du contenu de qualité

Vous souhaitez être bien référencé sur Google (95% des recherches en France) ? Alors vous savez certainement que pour vous trouver, un internaute tapera un mot-clé qui exprime son besoin. Google souhaite que chaque internaute qu’il vous envoie puisse trouver la réponse à sa question, logique.
Mais quelles sont ces questions? Un potentiel élève de Yoga recherche-t-il un cours ou une séance ? Doit-on parler d’une initiation ou d’un essai ? Utiliser vos mots, c’est bien. Les leurs, c’est nettement mieux !

Trouvez les bons mots-clés

Avant tout, si vous êtes d’un naturel curieux et que vous souhaitez des explications plus poussées sur la recherche de mots-clés, un article détaillé à ce sujet arrive très bientôt. Si vous en êtes à l’étape de vous demander quelles pages créer pour un site de yoga rendez-vous sur cet article qui vous explique comment créer un site de yoga professionnel en 6 étapes et quels contenus y mettre.

En bref, Google propose son planificateur de mots-clés qui est un outil en ligne gratuit permettant de connaître les mots-clés les plus employés. Une petite recherche dessus et il vous indiquera son volume de recherche mensuelle, mais aussi des idées.
Conseil : consultez les idées de groupes d’annonces qui ont pour avantage de trier les mots-clés en groupes thématiques.

Chaque page que vous mettez en ligne doit cibler une expression. Donc avant de rédiger un article ou le texte d’une page, faites une recherche associée au mot-clé qui vous paraît le plus évident. Vous présentez des cours de Hatha yoga et de Power yoga ? Faites une page pour chacun d’eux et utilisez les mots-clés que l’outil vous ressort.

Histoire de vous simplifier la vie, voici une liste des principaux mots-clés associés au yoga et à la recherche de cours. Cette liste n’est pas exhaustive, donc il est conseillé de prendre le terme de recherche voulu et de le soumettre au planificateur de mots-clés pour qu’il vous affine cette recherche.

Insistez sur votre zone géographique

Comme vous avez pu le constater dans la liste de mots-clés donnée précédemment, la recherche de cours de yoga est souvent associée à un lieu. Il est donc primordial pour tout professeur de yoga de mettre en avant sur tout son site la zone géographique dans laquelle il exerce.

La seconde chose est de créer une page Google My business qui une fois liée à votre site vous permettra de ressortir plus facilement sur les recherches géolocalisées.

Rédaction et optimisation

Prenez le temps de créer une page pour chaque mot-clé que vous avez sélectionné, et travaillez là.

Voici les principales règles à suivre pour les optimiser :

Title et Description Google site yoga Heek

Pour le reste de l’article, ajoutez les principales déclinaisons du mot-clé principal dans les sous-titres et dans le contenu, et au moins une fois le mot-clé principal.

N’abusez surtout pas des répétitions et ne saturez pas vos textes de mots-clés, préférez utiliser des synonymes que vous trouverez en quelques secondes ici.

Ne faites pas de fautes d’orthographe, même si le mot-clé en contient (souvent lié à l’absence d’accents).

Enfin, nous avons réalisé un document détaillé sur la rédaction pour le référencement. N’hésitez pas à le consulter.

Vous aimez ce que vous lisez ? 👍

Rejoignez la newsletter du Guide du Yoga et recevez des tips pour mieux gérer votre activité de professeur ou studio de Yoga au quotidien. Un tips par semaine.

Inspirez-vous de ce qu’il se fait de mieux

Comment font les autres professeurs de yoga ? Les autres studios ? Il est très important de voir ce qu’il se fait ailleurs pour prendre le bon et ne pas répéter les mêmes erreurs. Faire cette petite étude va vous permettre également de vous donner pas mal d’idée sur les contenus. Voici une petite sélection des sites de professeurs et studios de yoga que l’on trouve très bien.

My Happy Yoga

Émilie est une professeure de yoga française qui nous propose un site joyeux, dynamique, et très humain. Il est animé de manière régulière grâce à un blog traitant à la fois de ses actualités d’enseignantes, comme l’organisation de retraites, mais aussi de conseils, réflexions et astuces sur le style de vie et la pratique du yoga, notamment vidéos grâce à une chaîne youtube. Des contenus de grande qualité qui prennent place dès sa page d’accueil et donnent une vraie raison de revenir de manière régulière que l’on soit un de ses élèves ou non, mais aussi qui font d’elle l’un des professeurs de yoga le mieux référencé de France.
Ce style très personnel et authentique lui permet de se crédibiliser et de rassurer les élèves potentiels en plus de mettre en valeur ses prestations, avec des descriptions détaillées de ses cours de yoga, retraites et ateliers. Un exemple à suivre.

Paris Yoga

Dans un tout autre style, Paris Yoga est un site de studio de yoga. Ici la carte de la sobriété est jouée. La navigation est claire, toutes les informations qu’un potentiel client est susceptible de chercher sont facilement trouvables. Le blog met en images la vie du studio. Des appels à l’action judicieux, grâce auxquels ils essaient d’inciter leurs clients à suivre leurs réseaux sociaux ou leur newsletter.
Rien d'extravagant, juste quelque chose de carré et efficace, hormis peut-être un manque de messages motivant l’internaute à prendre contact.

Tenez un blog

Pas de long discours ici. Tenir un blog régulièrement est un vrai bonus de référencement, voici quelques raisons en vrac qui vous convaincront. Un blog :

Le tout c’est d’avoir une régularité. Considérez qu’il s’agit d’une part légitime de votre travail et allouez du temps hebdomadaire à cela.

2 - Avoir un site ergonomique et optimisé

Google veut conduire ses utilisateurs vers les meilleurs sites, qu’ils soient yogis ou non. Offrir un bonne expérience utilisateur et un site performant techniquement est très important pour votre référencement. Croyez-nous il arrive très bien à le savoir.
S’il vous envoie des internautes recherchant un “cours de yoga” et que systématiquement ils retournent chez lui faire la même recherche, alors vous n’êtes pas le site qu’il faut.
Si Google explore votre site et constate qu’il est lent et difficile à naviguer, alors il aura tendance à privilégier les sites qui sont plus performant.

Pour remédier à ces deux problèmes, Heek crée des templates de sites spécialement développés pour les professionnels du yoga. Certains plutôt orientés professeurs de yoga indépendants, d’autres plutôt destinés aux studios. Tous ces designs proposent des contenus réels et optimisés pour chaque type de page et vous épargner un maximum de travail avec un maximum de performances.

Enfin les sites créés avec Heek sont parmi les plus performants du web en matière de chargement.

Exemple avec le site d’une de nos clientes professeur de yoga, Valarie Nicole Yoga et son site youryogapage.com testé sur l’outil référence en matière d'évaluation de performance, GTmetrix :

Performance Scores sur GTmetrix

Parvenir à de tels scores est très technique et demande des compétences de développement. Choisissez bien votre plateforme.

3 - Faites-vous connaître

Accordez-vous une confiance aveugle à un inconnu ? Pour Google, c’est pareil avec votre site. Pourquoi vous enverrait-il des visiteurs en masse alors que personne ne parle de vous et qu’en plus votre site est figé dans le temps ? Vous aurez beau avoir le meilleur site de yoga du monde, cela ne suffira pas. Il lui permettra de bien comprendre à qui vous vous adressez et ce que vous proposez, mais absolument pas que vous êtes le professeur ou le studio le plus recommandable pour son internaute, parmi tous les autres professionnels qu’il connaît, de plus depuis plus longtemps que vous.

Pour bien vous référencer, vous devez donc intégrer la communauté web des yogis. Il faut que les autres sites parlent de vous et fassent des liens vers vous, mais aussi être actifs sur les réseaux sociaux.

Voici les meilleurs moyens de développer ses références web :

Bon nous sommes d’accord cela demande un peu de travail et tout mettre en application n’est pas forcément évident. Pour ceux qui ont la chance d’avoir un site sur Heek, son intelligence artificielle vous accompagne dans toutes ces tâches, quand il ne les prend pas lui-même en charge, tout simplement.

Que vous ayez déjà professionnel de yoga ou non, rien ne vous empêche de l’essayer. C’est gratuit, sans inscription et surtout ça prend 5 minutes pour mettre un site en ligne.

Namaste !